Éditorial

BONJOUR

Suite à des problèmes techniques et un manque de temps évident, le site avait disparu.

Ceci et un essai de reprise... Soyez patients.

Je pense avoir mis du contenu dans chaque rubrique pour vous donner une idée du projet.

La rubrique "Bibliographie" (Menu à droite : Liste des publications) qui contient tous les articles d'Edmond Rothé dont j'ai pu trouvé la référence comporte un lien vers quelques articles pour démonstration. La quantité d'articles disponibles (une centaine) évoluera en fonction du temps dont je disposerai pour la rédaction. 

Si vous constater des erreurs, des incohérences. Si vous avez des informations supplémentaires sur un des sujets abordés ; merci de me prévenir.

Merci de votre visite.

Alain


EDMOND ROTHÉ

Lors de mes lectures sur la T. S. F., j'avais noté le nom d' EDMOND ROTHÉ, professeur à la Faculté des sciences de Nancy qui y aurait installé sans doute le premier émetteur de T. S. F. Un déménagement programmé me laissait envisager que, sur place, il me serait bien plus simple de trouver des informations sur ce scientifique.

L'erreur est humaine, la rêverie nourrit l'ignorant. La réalité des faits fut qu'à la simple évocation du nom d' EDMOND ROTHÉ, la mine de mes interlocuteurs passait de la surprise à l'interrogation et le scepticisme était de mise quand à la justesse des mes informations sur un personnage inconnu de presque tous.

La fin de non recevoir d'un archiviste me certifiant que EDMOND ROTHÉ n'avait probablement jamais existé et surtout pas à la Faculté des sciences de Nancy et me conseillant de laisser aux historiens le soin de s'occuper de l'histoire n'entama en rien mon désir d'en savoir un peu plus.

Pour biographique et bibliographique que puisse être mon étude ; si j'ai essayé d'être le plus précis possible en vérifiant l'exactitude des informations trouvées, je n'ai ni les compétences ni la prétention de qualifier mon travail "d'œuvre d'historien". Je suis radioamateur, je peux tout aussi bien être historien amateur ce qui n'est pas nécessairement un défaut à mes yeux. M'instruire n'est et ne reste que la conséquence heureuse du plaisir de lire et de m'informer. Du reste, cette biographie est encore incomplète mais les références sont là et les pistes existent vers des informations qui viendront compléter l'ensemble.

Malgré le peu d’informations dans les ouvrages scientifiques, dans les archives locales (municipales ou universitaires), ce que j’ai au fur et à mesure du temps, découvert sur EDMOND ROTHÉ, m’ont fait apprécier cet intellectuel (au sens positif du terme), pour ses engagements de scientifique, de patriote et de citoyen.

Qu’est-ce qui avait pu le conduire le long de son parcours universitaire, de son premier travail sur la photographie en couleurs à la T.S.F. puis à la météorologie pour finir par créer et faire progresser l’Institut de Physique du Globe de Strasbourg ?

Sans doute influencé par les physiciens qu’il fréquentera ; LIPPMANN pour la photographie ; GUTTON, BLONDLOT, FLOQUET puis FERRIÉ pour la T.S.F. et MAURIN pour la géophysique,

EDMOND ROTHÉ a sut à tout moment apporter sa pierre à l’édifice scientifique. Son action peut sembler parfois incomplète voir inaboutie comme ce fut parfois le cas à cause des circonstances géopolitiques de son époque mais il a eu la volonté à chaque fois, de repartir vers une voie nouvelle en utilisant les acquis de son expérience précédente.

Son engagement politique et social semble avoir été tout aussi important bien que cela soit la partie la plus obscure dans l'état actuel de mes recherches.

Je souhaite juste que cela permette à tous d’entrevoir qui était EDMOND ROTHÉ, un peu mieux je l’espère que les quelques lignes biographiques disponibles jusqu'à présent.

Alain


REMERCIEMENTS

Mes remerciements vont tout particulièrement à ceux qui ont cru en ce que je souhaitais faire.

Monsieur le Dr PIERRE BOYER

Membre de l'Académie Lorraine des Sciences (Président de la section de Physique).

C'est lors d'une séance de l'Académie Lorraine des Sciences que j'ai eu la chance de rencontrer Pierre.

J'étais venu dans l'espoir de trouver quelques informations sur la Faculté des Sciences. Un des membres m'a indique M. BOYER comme la personne qui pouvait éventuellement me renseigner.

Rendez-vous fut prit et notre premier entretient fut le départ d'une bien belle histoire d'amitié.

Même s'il se moque gentiment parfois de mon MONSIEUR ROTHÉ et aussi un peu d'ÉDOUARD BRANLY, j'ai toujours plaisir à discuter avec Pierre soit lors d'une visite soit lors d'une escapade gastronomique. Les sujets d'intérêt sont nombreux et variés même si nous revenons souvent vers ceux que nous affectionnons le plus.

Lors d'une de mes premières visites je lui ai demandé ce qu'il avait comme photographie de l'Ancienne Faculté des Sciences. Bien (ou mal) m'en a pris ; Pierre m'a montré quelques classeurs regroupant une imposante collection de cartes postales sur « l'enseignement à Nancy ». Devant mon étonnement de gamin, il m'a précisé « j'en ai d'autres sur tout Nancy… »

J'ai vu cette collection sur Nancy (il en a d'autres sur des sujets qu'il affectionne) et ma réaction fut :

« Mais pourquoi ne partages-tu pas tout cela ? »

« Et pourquoi pas si tu m'aides ? »

Quelques milliers de numérisations plus tard le résultat est visible sur : http://pboyer.fr/index.html

Merci pour tout Pierre.

Alain

EOST - IRIST - CNRS Strasbourg

Mmes FRANÇOISE OLIVIER-UTARD et VALÉRIE ANCEL pour les informations communiquées concernant la période strasbourgeoise d'Edmond Rothé.

Mr JULIEN FRÉCHET pour la magnifique visite du musée de Sismologie et ses passionnantes explications. Mais après tout, Fréchet et Rothé c'est aussi des passions communes datant de Grenoble en 1904…

Merci!

Logiciel Guppy et ceux qui gravite autour

- Les concepteurs du CMS GuppY qui correspond à mes capacité...

- SABINE pour ses qualités de graphiste.

- LUDO : pour son aide à rendre mon site plus ergonomique.

Merci de votre aide et de vos conseils.



Biographie
Bibliographie
Recherche
Recherche
Webmaster - Infos
Ecrire à Alain